QUOI DE NEUF?

Un souffle de renouveau… vers un voyage utile et passionnant. Le vent tourne et s’engouffre dans nos voiles pour nous mener vers d’autres horizons. Depuis le début de l’année 2012 et dans le désir d’assurer la relève du service de la zoothérapie à notre clientèle, nous avons passé le flambeau à une de nos étudiantes qui avec passion continue à promouvoir notre philosophie. Grâce à notre partenariat avec l’hôpital Jeffery Hale à Québec ainsi qu’avec d’autres institutions nous poursuivons avec enthousiasme nos développements dans le domaine de la formation.

L’avancée de la technologie… Nous avons le plaisir de vous annoncer également notre premier cours en zoothérapie via Internet. Cela permettra de voir des participants francophones échanger et partager leur vision dans ce domaine. Les sessions commenceront le 20 novembre 2013. Pour plus d’informations vous pouvez nous contacter à cette adresse courriel : info@institutdezootherapie.qc.ca

Et les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, nous continuons à voguer sur les mers internationales. Notre présence en France nous permet d’étendre de nouveaux développements dans cette merveilleuse profession. Nous vous mettrons au courant dans un proche avenir.

Une petite brise vers 2014 où nous avons en ligne de mire cinq organismes pour un programme pilote enrichissant qui prendra route très prochainement et qui tend à faire contribuer nos stagiaires en milieu jeunesse.

Hauts les coeurs et que vogue le navire ! (09.2013).

Un vent de changement… – Au cours des 17 dernières années, nous avons partagé une foule d’expériences touchantes et gratifiantes avec l’ensemble de notre clientèle dans le cadre des séances de zoothérapie. Ces expériences nous tiennent à cœur.

Toutefois, nous ressentons présentement le besoin de réorienter nos actions afin de consacrer plus de temps à la recherche et au développement de nouvelles approches spécialisées, particulièrement auprès des personnes ayant des problèmes de comportement. Nous souhaitons depuis longtemps relever ce défi car la demande croît sans cesse auprès de cette clientèle spécifique et nos interventions nous ont montré que la zoothérapie pouvait obtenir des résultats remarquables.

Pour ce faire, nous envisageons de céder une partie de notre clientèle à une personne ou une entreprise capables de prendre la relève et d’assurer la continuité des services en zoothérapie prodigués auprès de personnes âgées et/ou handicapées.

Dans ce contexte, nous invitons les personnes qualifiées et possédant une expérience solide en zoothérapie à nous contacter pour discuter les termes d’une éventuelle entente qui inclurait une partie des animaux que nous utilisons quotidiennement. Il nous paraît important de préciser que le sérieux, la fiabilité et la compétence sont des qualités incontournables puisque les services de zoothérapie que nous avons prodigués par le passé à cette clientèle ne doivent être affectés d’aucune façon. (11.2010)

2010 démarre à toute vitesse – Avec la période des cours de formation qui démarre, l’activité est fébrile dans nos bureaux. À Québec, les cours commencent le 20 janvier prochain. À Lyon, où notre directrice de cours doit se rendre à la fin de février, le nombre d’inscriptions a dépassé nos attentes. C’est une période fébrile : la rencontre avec nos nouveaux étudiants nous réserve toujours de belles surprises qui suscitent beaucoup d’enthousiasme. Bienvenue à nos étudiants ! (01.2010).

Palais des Congrès de Toulon – Le 10 décembre 2009 nous avons été invités à donner une conférence à Toulon dans le cadre des XIVe Journées nationales d’étude, de recherche et de formation de l’AIRe. L’AIRe regroupe des professionnels des Instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) dont la vocation consiste à s’occuper de jeunes avec problèmes du comportement. Nous avons participé à un atelier de coopération québécoise de concert avec l’Hôpital Jeffery Hale et les Centres universitaires de jeunesse de Québec. Cet événement nous a permis de continuer à développer les liens que nous avons créés avec des professionnels des ITEP lors de notre projet de coopération franco-québécois de 2004-2005 (12.2009).

Zoé est partie… En zoothérapie, l’optimisme et l’enthousiasme font partie du quotidien, mais il arrive parfois des évènements qui nous rappellent que la tristesse et le deuil font aussi partie de la vie. Cette semaine, nous avons dû nous séparer de Zoé, notre Golden Retriever la plus aimée, celle qui nous a souvent permis de croire en de petits miracles. Zoé demeurera très vivante dans nos cœurs. Notre peine est un peu adoucie parce qu’elle est partagée avec ceux et celles qui l’ont côtoyée au fil des dix dernières années, au Québec, France et en Suisse. Le réconfort et l’affection qu’elle a prodigués sans réserve font d’elle, plus que jamais, une source d’inspiration digne de la fondation qui porte son nom, la Fondation Zoé. (12.2009)

Félicitations ! – Notre collègue alsacienne, Mme Patricia Diss-Arnoux, a mis sur pied un programme intensif de zoothérapie en milieu carcéral axés sur des problèmes spécifiques touchant différentes unités de la Maison d’arrêt de Strasbourg. Elle intervient dans différents quartiers : celui des mineurs, des femmes, en psychiatrie, à l’isolement, chez les « arrivants » et enfin, le quartier « protégé ».

Les retours et les échos sont très positifs (autant de la part des détenus que des gardiens) dans tous les quartiers, aussi difficiles soient-ils !! Un nouveau projet va également voir le jour à la rentrée et sera « sujet de recherche ». Plus d’informations seront disponibles au courant du mois de septembre. (07.2009)

Projets 2009-2010 – Fidèles à nos habitudes, nous avons entrepris de nouvelles démarches : projets de collaborations professionnelles, développement de créneaux spécialisés en zoothérapie, conférence dans le sud de la France, télésérie sur les techniques d’intervention en zoothérapie, etc. Nous vous avertirons dès que ces projets seront finalisés (06.2009)

Le retour de Zoé – Après un an d’absence, nous sommes heureux de retrouver Zoé, notre Golden le plus expérimenté. Elle avait été prêtée à notre collègue alsacienne pour intervenir auprès d’une petite fille souffrant de mutisme sélectif. Elle est maintenant rentrée au bercail et nous sommes particulièrement fiers de sa contribution en raison des résultats obtenus. Comme elle atteint l’âge vénérable de 10 ans, ce sera sans doute son dernier travail européen. Puisqu’elle aime encore beaucoup travailler, nous continuerons de l’utiliser, en tenant compte de ses limites (05.2009)

Zoothérapie auprès des jeunes – Des liens de travail continuent de s’établir à la suite de nos échanges avec la France au cours des deux dernières années. Deux directeurs et deux psychologues provenant de centres spécialisés auprès des jeunes ayant des troubles du comportement sont venus nous rencontrer durant la dernière semaine d’avril. Ils s’intéressent notamment à la façon dont la zoothérapie s’est développée au Québec auprès de ces jeunes et souhaitent développer une telle expertise dans leur milieu (04.2009)

LYON en France – Le sixième colloque du Réseau Mère-Enfant de la Francophonie, (RMEF) aura lieu en France, au mois de juin. Le thème de cette année est « La mère, l’enfant et leur environnement à l’hôpital ». Nous avons eu l’honneur d’être invités à y tenir un atelier qui portera sur la question suivante : « La zoothérapie peut-elle faciliter la gestion du stress chez l’enfant qui reçoit des soins médicaux ? ». C’est là que nous serons le 13 juin en avant-midi, dans le nouvel Hôpital Femme Mère-Enfant de Lyon ! (03.2008)

Coopération franco-québécoise ! – Notre projet de deux ans s’est poursuivi, en janvier 2008, avec le second périple de notre groupe québécois en France. Nous sommes emballés par les dialogues constructifs qui ont découlé des visites réalisées en Alsace et en Sologne (Instituts thérapeutiques, Centre pour autistes, Hôpital de Strasbourg, Centre de détention, etc.). À quelques endroits, les responsables ont décidé, à la suite d’une séance de zoothérapie, de requérir sur-le-champ les services de Mme Patricia Diss-Arnoux, une zoothérapeute hors pair qui a terminé son cours à Québec en 2007 et qui habite en Alsace (02.2008)

Colloque franco-québécois en France – Le colloque que nous organisons dans le cadre de la coopération franco-québécoise se tiendra au Centre de rencontre des générations de Mont-Evray, en Sologne, les 6 et 7 novembre 2008. Les organismes impliqués dans le cadre de cette coopération prendront part aux diverses présentations et ateliers. Ce colloque s’adresse aux professionnels de la santé et de l’éducation ainsi qu’à toute personne intéressée au développement des techniques et services dans le domaine de la relation homme-animal. L’annonce officielle des activités du colloque sera mise sous peu sur ce site (02.2008)

Institut de Zoothérapie International – L’Institut de Zoothérapie du Québec s’est officiellement installé à Lyon sous le nom d’Institut de Zoothérapie International. Toujours avec l’aide très appréciée de l’ADERLY et de l’ERAI, des organismes internationaux de la région lyonnaise, nous continuons à développer des relations d’affaire, notamment avec la communauté urbaine du Grand Lyon. Nous aurons bientôt le plaisir de vous annoncer notre collaboration avec une école nationale française où seront donnés nos cours de formation en zoothérapie (02.2008)

À la recherche de professeurs ! – Nous sommes à rassembler notre équipe de professeurs pour le cours de formation en zoothérapie à Lyon. Il nous manque des candidats oeuvrant dans les domaines suivants : psychologue auprès des enfants et des adolescents, psychoéducateur en déficience intellectuelle et autisme, physiothérapeute auprès des personnes âgées et des handicapés physiques, spécialiste en réanimation cardio-respiratoire, spécialiste sur les notions d’éthique et de confidentialité dans le milieu de la santé. Le contenu des cours est déjà défini mais nous avons besoin de professionnels qualifiés ouverts à la zoothérapie afin d’assurer la qualité des cours donnés en France dans le cadre de notre formation. Si vous êtes intéressés, contactez Mme Guylaine Normandeau à : info@institutdezootherapie.qc.ca (02.2008)

Nous avons depuis peu de nouveaux animaux de travail : un chaton domestique tabby roux à poil semi long nommé Cassonade. Nous avons également eu la surprise d’accueillir un chiot, Gamine, à la suite d’un rendez-vous inattendu entre Toby, notre schnauzer, et Noisette, l’un de nos caniches. Gamine est plutôt jolie : elle a hérité de la robe de sa mère et du museau carré de son père. Par sa gentillesse et sa belle humeur, elle s’avère très douée pour la zoothérapie, tout comme ses parents. Peut-être aurions-nous dû garder ses 4 frères et sœurs !… (11.2007)

En octobre, c’était au tour de nos collaborateurs français d’Alsace et de Sologne de venir nous rencontrer. Ils ont particulièrement apprécié la façon dont nos services de zoothérapie sont maintenant bien intégrés dans les lieux d’hébergement pour personnes âgées et les centres spécialisés pour jeunes. Nous avons également profité de l’occasion pour faire avancer la préparation du symposium en zoothérapie qui se déroulera en France pendant la première semaine de novembre 2008 et qui mettra en évidence les avantages de cette collaboration (11.2007)

Cette année encore, la session d’automne de notre cours de formation a débuté avec un beau groupe d’étudiants dont la motivation nous insuffle de l’énergie. La plupart des cours théoriques sont donnés sur le Campus Notre-Dame-de-Foy, et les stages se déroulent dans plusieurs établissements de la région de Québec avec la collaboration pleine et entière de nos professionnels à quatre pattes ! (11.2007)

Notre projet d’expansion est en route ! En effet, nous avons entrepris des démarches pour installer une antenne de l’Institut de Zoothérapie du Québec dans la ville de Lyon. Dans un premier temps, nous allons y donner, sur une base régulière, nos cours de formation en zoothérapie. Nous allons ensuite développer des services de zoothérapie dans cette région. C’est avec l’aide inestimable de deux organisme français, ERAI et ADERLY que nous progressons à grands pas (11.2007)

Nous avons démarré notre projet de coopération franco-québécois en zoothérapie en passant une semaine en Alsace et en Sologne en juin dernier, ce qui nous a donné l’occasion de visiter près d’une dizaine d’instituts et de centres spécialisés et de créer des liens solides. L’enthousiasme était au rendez-vous ! Ces visites nous ont permis de visualiser les besoins de chacun afin de pouvoir y répondre au cours des prochains mois (11.2007)

À la suite de nombreux courriels et appels reçus concernant l’Institut français de zoothérapie, nous souhaitons apporter une précision que nous estimons importante. Nous ne partageons aucun lien commun, que ce soit en ce qui a trait à l’enseignement, à l’expérience pratique ou à la compétence en zoothérapie. (03.2007)

C’est une première ! Le cours d’Intervention en zoothérapie, donné au Campus Notre-Dame-de-Foy en collaboration avec l’Institut de zoothérapie du Québec, se déroule très bien. Vous le constaterez en regardant les photos qui seront disponibles sous peu (03.2007)

Une autre bonne nouvelle : L’une de nos étudiantes françaises, Patricia Diss, vient à peine de terminer ses cours et elle est déjà en voie d’installer un local de zoothérapie au sein d’une institution médicale en Alsace. Elle se consacre aux jeunes ayant des troubles socio-affectifs. Avec son écoute attentionnée et sa persévérance, nous ne doutons pas des résultats ! Bon succès, Pat ! (03.2007)

Nous avons reçu le feu vert pour notre projet de coopération franco-québécois ! Ce projet, qui comprend un échange d’expertises, une recherche sur les effets de la zoothérapie ainsi que la création de départements de zoothérapie en France, s’échelonnera sur près de deux années et se terminera par un séminaire à l’automne 2008. Les collaborateurs québécois sont l’Hôpital Jeffery Hale, St-Brigid’s Home et l’Institut de zoothérapie du Québec. Du côté français, ce sont l’Institut Médico Professionnel du Ried, situé en Alsace, l’Institut thérapeutique éducatif et pédagogique de Cerçay et le Centre de rencontre des générations, situés en Sologne. (03.2007)

Mission exploratoire en France : Un premier pas a été franchi dans le cadre de notre coopération franco-québécoise ; nous avons effectué une mission exploratoire en France et des contacts ont été établis avec trois organismes français dont l’action est orientée vers les jeunes avec problèmes de comportement et vers les personnes âgées institutionnalisées. À la suite de ce voyage, nous anticipons de beaux résultats ! (11.2006)

Coopération franco-québécoise : Un nouveau projet de recherche et de collaboration qui nous permettra d’établir de nouveaux liens à l’étranger est en train de voir le jour. Il vise le partage mutuel d’expertises avec des partenaires français. La mise sur pied de ce projet se fait avec la collaboration fortement appréciée du Ministère des relations internationales et du Consulat de France à Québec. À suivre… (11.2006)