PERSONNES POST-TRAUMATIQUE

Le trouble de stress post-traumatique est une réaction psychologique qui fait suite à une situation durant laquelle l’intégrité physique et/ou psychologique d’une personne, ou de son entourage, a été menacée voire même atteinte. La personne se trouve ainsi en proie à une peur intense allant même jusqu’à l’horreur, un fort sentiment d’impuissance et de vulnérabilité.

Il en résulte de graves difficultés relationnelles, un repliement sur soi-même, un état dissociatif et une augmentation nette de l’état de vigilance. Un comportement désorganisé ou agité, en bref, une détresse psychique. La guérison vient en autre par l’anticipation, la compréhension et la gestion des déclencheurs dans la vie quotidienne.

Comment la zoothérapie peut-elle aider ? Laissons parler P.Bonduelle et H. Joublin dans leur ouvrage ’L’animal de compagnie’ :

’L’homme ayant toujours évolué en symbiose avec le monde animal, il s’en est trouvé coupé avec l’apparition des phénomènes d’urbanisation et de mécanisation. Observer l’animal dans ses réactions intuitives et ses réflexes les plus authentiques donne certainement à chacun l’occasion d’un retour aux sources’.

La présence affectueuse de l’animal redonne le moral et amoindrit le sentiment négatif de solitude, atténue la dépersonnalisation, l’agressivité et la difficulté à nouer des liens. L’animal donne une raison de sortir du lit, d’affronter le monde, a besoin d’être nourri, d’être emmené en promenade, il est une source de motivation et de jeux. Spontané et sincère, il redonne de la confiance, de la joie de vivre, et il valorise celui qui apprend à s’en occuper. En plus de tout cela, n’ayant pas la notion de jugement, les liens relationnels ainsi créés sont un dérivatif puissant face au stress post-traumatique et ouvrent la porte afin de renforcer les liens avec ses pairs et faciliter les soins thérapeutiques.